Plan de mobilité

Le trajet de participation a révélé de la part de la population une certaine réticence à l’égard de grands changements. Une grande partie des réactions allaient dans le sens d’un maintien de la situation actuelle. Les participants ont exprimé leurs doutes quant aux réelles améliorations que les différents scénarios permettraient d’apporter à la situation.

  • Parmi les participants qui ont fait leur choix parmi les différents scénarios pour l’accès au complexe n° 9, la plupart ont opté pour le scénario 4 (par le Ronkel). La préférence va ensuite au scénario 3 (scénario combiné dans lequel la rue Profonde devient à double sens) et enfin au scénario 2.
  • En ce qui concerne le choix à poser pour l’avenue de Limburg Stirum, les avis étaient très partagés. La plupart des participants ont préféré le scénario 2 (intégration dans le cordon de caméras ANPR). Un nombre tout juste inférieur de participants ont choisi de ne pas prendre de mesures additionnelles dans l’avenue de Limburg Stirum et de seulement fermer le complexe de bretelles d’accès et de sortie. Ici aussi, nombre de participants ont déclaré préférer le maintien de la situation actuelle et ne pas souhaiter de changements.
  • Il existe au niveau supralocal (projet ‘Travaux sur le ring’ de De Werkvennootschap) une volonté de fermer le complexe de bretelles d’accès et de sortie n° 8 afin de fluidifier l’accès au ring. Cette option crée pour la commune des possibilités de donner à l’avenue de Limburg Stirum une interprétation nouvelle et contemporaine prévoyant des méthodes modernes pour gérer de manière optimale le trafic supralocal.
  • Force est de constater que vu les plans régionaux visant l’aménagement d'un complexe d’accès et de sortie au niveau de la chaussée de Bruxelles, cette voirie régionale est considérée comme une voie d’accès à part entière.
  • En ce qui concerne les interventions locales à l’échelle des différents quartiers de Wemmel, des choix devront être opérés durant la suite du processus.

Le trajet à venir consistera notamment en des séances de participation avec les habitants. Les principes généraux qui sont mis en avant dans ce contexte visent entre autres l’extension de la zone 30, la prise en compte des usagers faibles de la route, la sécurité aux abords des écoles, la lutte contre le trafic de contournement et l’aménagement de pistes cyclables sûres.