A quoi ressemble une fouine? Et que pouvez-vous faire?

La loi interdit de capturer ou de tuer les fouines. Il serait d’ailleurs inutile de capturer ou de tuer une fouine pour éviter les nuisances car une autre fouine ne tarderait pas à prendre sa place.

Une fouine chez vous

Une fouine dans la voiture

Une fouine dans le jardin

Plus d’infos

Une fouine chez vous

Les fouines ont besoin d’un endroit chaud et sec pour faire leur nid ou s’abriter. Il est donc fréquent qu’elles cherchent refuge à des endroits tranquilles comme des greniers, des granges ou des dépendances. Leur présence peut parfois provoquer des nuisances telles mauvaises odeurs, bruits et dégâts que les fouines occasionnent en rongeant.

Si capturer ou tuer les fouines n’est pas une option, déménager l’est encore moins. La seule chose à faire: les empêcher de s’installer chez vous. Vous pensez avoir une fouine chez vous, au grenier ou ailleurs? Suivez le plan par étapes qui suit pour éviter les dommages.

Etape 1: Etablissez si vous avez bel et bien une fouine chez vous

Les fouines ne sont pas les seuls animaux à faire du bruit ou à occasionner des dommages. Mettez-vous donc en quête de traces typiques qui confirmeraient la présence d’une fouine:

  • des excréments typiques de forme allongée, très souvent amoncelés dans un coin;
  • des résidus de proies comme des coquilles d’œufs et restes d’oiseaux;
  • des traces de morsures dans des matériaux tendres, par exemple des câbles;
  • des traces de pattes sur la voiture, le toit ou la terrasse;
  • parfois des rayures grasses de couleur noire contre la façade, jusqu’à hauteur de la corniche.

Souvent, les gens ne remarquent la présence d’une fouine que lorsque les animaux ont arraché des matériaux d’isolation ou fait des trous dans les toits ou les plafonds.

Etape 2: Trouvez les accès que la fouine utilise

Pour pouvoir bannir la fouine de votre propriété, vous devez d’abord découvrir par où elle se fraie un passage. L’animal peut se faufiler par des ouvertures d’à peine plus de 5 cm de diamètre ou des interstices de tout juste plus de 4 cm de large. Si vous parvenez à vous frayer une ouverture avec la main, une fouine pourrait y parvenir également.

Contrôlez certainement les éléments suivants dans votre maison et aux abords:

  • Trous
    • Ouvertures dans les murs ou trous d’aération
    • Ouvertures à hauteur de l’arête du toit
    • Bac à volet ou espace de ventilation large
    • Trous à hauteur d’un bow-window ou d’une lucarne
    • Cheminée
    • Panneaux solaires
    • Tuiles mal fixées, cassées ou manquantes
    • Fentes ou ouvertures dans la corniche ou la gouttière
    • Soupirail
    • Portes ou fenêtres se fermant mal
  • Possibilités d’escalade
    • Muret contre votre maison ou tout près
    • Espalier ou plante grimpante le long de votre façade
    • Conteneur à déchets ou bac à compost contre votre maison
    • Raccordements de tuyaux de descente et les tuyaux de descente eux-mêmes
    • Dépendance basse (serre, garage, véranda, arrière-cuisine)
    • Arbres ou arbustes à proximité de votre maison
    • Murs de façade bruts aux joints profonds

Etape 3: Faites en sorte que la fouine ne puisse plus entrer

La seule manière d’éviter de manière permanente les nuisances que peut occasionner une fouine à l’intérieur d’une maison est de l’empêcher d’y retourner en bloquant tous les accès qu’elle pourrait utiliser.

Utilisez pour ce faire un matériau que la fouine ne parviendra pas à ronger, comme du treillis solide (galvanisé, avec un fil de plus de 1,45 mm d’épaisseur et une largeur de maille de maximum 4×4 cm), une plaque métallique ou une planche en bois.

Ne bouchez l’ouverture que lorsque la fouine est partie chasser, généralement tard le soir. Une fouine enfermée pourrait en effet occasionner des dommages considérables dans ses tentatives désespérées de s’échapper. Et une fouine morte quelque part dans la maison provoque des nuisances olfactives énormes.

Ne bouchez pas non plus l’ouverture entre mars et juillet, car le jeune n’a durant cette période pas encore l’âge d’accompagner sa mère hors du nid.

Les fouines sont agiles pour grimper, de sorte qu’il est recommandé de retirer aussi de la façade tout ce qui pourrait les y aider, comme les espaliers, la végétation, etc.

Une fouine dans la voiture

Une fouine peut détruire des câbles et gaines de voitures en les rongeant. Il arrive aussi qu’elles endommagent l’isolation du capot. Ces dommages peuvent être évités en prenant des mesures préventives.

Bien se protéger

  • Garez votre voiture dans un garage bien fermé
  • Protection mécanique (parlez-en à votre garagiste)
  • Protection électrique (parlez-en à votre garagiste)

Ces mesures ont prouvé leur efficacité à empêcher les fouines de pénétrer dans les voitures.

Autres mesures

  • Treillis ou tapis empêchant les fouines de passer
  • Tapis électrique
  • Appareil à ultrasons
  • Répulsif à vaporiser pour éloigner les fouines
  • Blocs odorants

Ces mesures ne produisent leurs effets que temporairement et n’offrent aucune garantie que la fouine abandonnera l’idée de pénétrer dans votre voiture.

Une fouine dans le jardin

Les fouines sont des prédateurs. Elles mangent beaucoup de souris et de rats, mais aussi des fruits, des insectes, des araignées et des déchets (de cuisine). Elles adorent les œufs (de poule) et osent aussi exceptionnellement s’offrir un pigeon, une poule, un canard, un cochon d’Inde ou un lapin nain.

Les fouines ne sont pas les seuls animaux à voler des poules ou d’autres animaux qu’elles trouvent dans les jardins. Les chiens en liberté et les renards le font aussi. Si vous protégez vos animaux contre les fouines, ils seront d’emblée à l’abri des autres prédateurs également.

Plus d’infos

www.steenmarter.be

Publié le ven. 14 juin 2019