Entretenez et faites contrôler votre installation électrique

Une installation électrique défectueuse peut être la cause d’accidents aux conséquences parfois dramatiques. C’est la raison pour laquelle vous devez entretenir et contrôler régulièrement votre installation. C’est d’ailleurs une obligation légale.

Le nouveau Règlement sur les installations électriques est entré en vigueur

Une installation électrique défectueuse peut provoquer des incendies et des électrocutions, des
accidents aux conséquences parfois dramatiques. C’est la raison pour laquelle vous êtes tenu d’assurer l’entretien et le contrôle de votre installation.

Un nouveau Règlement général sur les installations électriques (RGIE) est d’ailleurs entré en vigueur le 1e juin 2020. Il regroupe les exigences réglementaires de sécurité pour différents types d’installations électriques domestiques.

À quelles occasions devez-vous effectuer le contrôle de votre installation?

Vous devez faire procéder à un contrôle de votre installation électrique :

  • avant sa mise en usage ;
  • pour toute demande de renforcement de la puissance de raccordement sur le réseau public de distribution ;
  • lors de la vente d’une habitation ;
  • périodiquement (tous les 25 ans).

Vous trouverez plus d’infos à ce sujet sur la page Types de contrôle des installations électriques
domestiques.

À qui vous adresser pour réaliser ces contrôles?

Le contrôle doit obligatoirement être réalisé par un organisme de contrôle agréé. Vous pouvez en trouver la liste sur notre site internet.

Quels documents devez-vous fournir lors du contrôle?

Lors d’un contrôle, vous devez remettre au moins:

  • les schémas unifilaires de l’installation électrique ;
  • les plans de position de l’installation ;
  • si disponible le code EAN identifiant le raccordement de l'installation électrique repris sur la facture. Le code EAN (pour European Article Numbering) est un code composé de 18 chiffres.

Que se passe-t-il à l’issue du contrôle?

Après chaque contrôle, l’organisme agréé rédige un rapport qui vous est remis par écrit ou sous forme électronique. Une copie de ce rapport est conservée par l’organisme agréé pendant une période de cinq ans.

Et si votre installation n’est pas en ordre lors d’un contrôle?

Si votre installation électrique n’est pas en ordre lors du contrôle, vous devrez remédier aux nonconformités et faire réaliser par la suite un nouveau contrôle de votre installation électrique.

En savoir plus sur la sécurité et le contrôle des installations électriques

Publié le mer. 03 juin 2020