Accueil des enfants

  • Tant que c’est possible, l’école prévoit une garderie durant les heures d’ouverture de l’établissement (garderies du matin et du soir comprises).
  • Les enfants malades restent à la maison. Si un enfant devient malade à l’école, les parents sont immédiatement contactés.
  • Essayez de garder le plus possible les enfants à la maison. Le principe est le suivant : les parents qui font du télétravail gardent leurs enfants chez eux. Si ceci n’est pas possible, l’école entre en dialogue avec eux.

En cas de doute, uniquement dans des situations exceptionnelles, l’école se réserve le droit de demander une attestation ou une confirmation de l’employeur.

Il y a 3 groupes d’enfants en bonne santé pour lesquels l’école peut organiser une garderie :

  • Les enfants dont les parents travaillent dans l’un des secteurs cruciaux (soins, sécurité, industrie alimentaire, distribution,…). Ces personnes n’ont pas la possibilité de faire du télétravail. Elles s’occupent actuellement des malades et des personnes qui ont besoin d’aide, elles font en sorte que chacun puisse faire des courses, …

C’est pour cela qu’il est capital que leurs enfants puissent être accueillis à l’école. Une liste fédérale détaillée et concrète de ces métiers cruciaux est en cours de rédaction. Cette liste sera publiée en ligne dès que possible.

  • Les enfants et les jeunes qui fréquentent un enseignement spécialisé, un internat scolaire, les MPIGO’s et les IPO’S de l’enseignement communautaire. Ces derniers sont médicalement et/ou socialement vulnérables et doivent être pris en charge.
  • Les enfants vivant une situation familiale fragile. L’école est apte à savoir de quel(s) enfant(s) il s’agit. Pour ces enfants, une garde à domicile n’est peut-être pas une option sécurisante. Dans ce cas, l’école se concerte avec le PMS/PSE et les parents.
Publié le ven. 20 mars 2020