La troisième dose du vaccin

Si vous recevez une invitation en vue de l’administration d’une troisième dose du vaccin, donnez-y suite.

L’efficacité des vaccins diminue au bout d’un certain temps après la vaccination de base, ce qui augmente le risque de se retrouver tout de même à l’hôpital. C’est pour éviter cela qu’une troisième dose – aussi appelée vaccin ‘booster’ – a été prévue.

Pour le centre de vaccination de Wemmel, les premières invitations à l’intention des personnes de 65 ans et plus ont été envoyées. La plupart de ces personnes recevront leur vaccin ‘booster’ entre le 10 novembre et le 24 décembre.

Pour les autres vaccinations, les chercheurs connaissent l’intervalle idéal entre les différentes doses. Dans le cas du coronavirus, les décisions sont prises sur la base des études en cours dans les pays où la campagne de vaccination a commencé plus tôt que chez nous.

L’intervalle à respecter après la vaccination de base contre le coronavirus a ainsi été fixé à 4 mois après l’administration du vaccin J&J ou AZ, et 6 mois après l’administration du vaccin Pfizer ou Moderna. Au sein de chaque groupe cible, les invitations sont envoyées en priorité aux personnes les plus âgées.

Le centre de vaccination ne peut administrer une troisième dose qu’aux personnes ayant reçu une invitation à cette fin.

Les journées d’entrée libre du centre de vaccination s’adressent uniquement aux personnes qui n’ont pas encore reçu la vaccination de base.

Publié le mer. 03 novembre 2021