Projet de report de la désactivation des centrales nucléaires de Doel 1 et de Doel 2 - Consultation du public sur le rapport des incidences sur l'environnement

La Belgique compte 7 centrales nucléaires (Doel 1, 2, 3 et 4, et Tihange 1, 2 et 3) qui, ensemble, représentent environ la moitié de notre production d'électricité.

Une loi du 31 janvier 2003 réglait la sortie progressive de l'énergie nucléaire à des fins de production industrielle d'électricité. Le but était de désactiver l’ensemble du parc des centrales nucléaires d’ici 2025 et plus particulièrement Doel 1 et 2 en 2015. Cependant, afin de garantir à tout moment la sécurité d'approvisionnement, il a été décidé de reporter la désactivation des centrales nucléaires de Doel 1 et 2 de 10 ans jusqu'en 2025. Un amendement du 28 juin 2015 à la loi du 31 janvier 2003 a formalisé cette décision.

La Cour constitutionnelle a jugé, par un arrêt du 5 mars 2020, que cette décision ainsi que les travaux nécessaires au bon fonctionnement de Doel 1 et 2 pendant 10 ans supplémentaires, étaient soumis à la réalisation d’une évaluation des incidences sur l’environnement, accompagné d’une consultation publique.

Plus d'infos

Publié le lun. 19 avril 2021